Première victoire pour la famille Neate !

L’ouverture de l’European Classic Series 2017 a tenu toutes ses promesses sur le circuit prestigieux de Donington Park ces 6 et 7 mai. Plus de 50 teams s’étaient donnés rendez-vous pour ce premier déplacement «outre-mer» de l’histoire de ce championnat d’endurance réservé aux motos classiques. Parmi eux, de nombreux équipages locaux, roulant hors championnat, mais bien décidés à briller sur leurs terres.

Pour la première séance d’essais libres, les conditions climatiques sont typiquement anglaises : fraîches et humides, mais le soleil fera son apparition le jour de la course. Autre bonne nouvelle, tous les teams pourront prendre part à la course, y compris les équipages «réserves», dont la participation n’étaient pas garanties suite au nombre élevé de machines sur la piste.

Les essais voient la domination du team Alf’s sur leur Kawasaki, devant la Suzuki du Team Force  (Fastré - Le Bihan) et celle de Sweatshop Phase One (Linden - Simpson), confirmant la domination des teams de l’European Classic Series. Les séances d’essais se disputent sur une piste encombrée et sous des températures quasi hivernales (7 degrés), mais devant un public venu en masse, notamment dans les paddocks. Certains équipages ont fait les frais de ces conditions difficiles, à l’image du Laverda Classic Racing (Janssen - Van Ruitenbeek), élimé sur chute et clavicule cassée dès la première séance et qui prendra toutefois le départ grâce à l'intervention d'un pilote réserve de dernière minute

Pour la course, les températures grimpent légèrement et le soleil fait son apparition. Les conditions s’annoncent idéales et réchauffent l’ensemble du paddock et des spectateurs. Le holeshot est signé par Greg Fastré sur la Suzuki du Team Force. Il profite du mauvais départ de ses principaux rivaux (Alf’s et Phase One) pour prendre le large alors que l’équipage vedette composé de Jamie Whitham, Steve Parrish et Michael Neeves sur une GSX 1100 SD Katana est élimé sur chute dès le premier tour. Quant à la numéro 80 (Detournay - Repair), elle connait d’emblée des soucis d’allumage et devra abandonner après seulement six tours.

Les premières heures de course sont dominées par le Team Force, mais il sera lui aussi contraint à l’abandon sur problème moteur, laissant la victoire finale au team Neate Racing. Une première victoire après laquelle la famille Neate courrait depuis longtemps, elle qui est pourtant habituée des premières places et championne ECS en titre. Le team Taurus, officiellement ‘réserve’ avant le début de la course, s’offre la deuxième place devant le SCERT Suzuki. Un podium inédit pour cette première manche qui a vu de nombreux rebondissements, que ce soit sur chute (comme pour Dirk Brand du RoadRunner Team) ou problèmes mécaniques. C’est notamment le cas pour le Sweatshop Phase One, obligé de passer la ligne d’arrivée à la poussette pour marquer quelques points…

Prochaine étape dans un cadre aussi prestigieux que celui de Donington : Spa-Francorchamps, les 30 juin et 1 er juillet. Plus d’infos sur : www.europeanclassicseries.eu